Cellulite orbitaria recidiva

Orbital cellulitis is uncommon in ophthalmologic practice. The majority of cases arise from direct spread of sinus infection or eyelid infection.

Clinically, orbital cellulitis is divided into two forms: the preseptal form, anterior to the orbital septum, and the retroseptal form, posterior to the orbital septum. Management and prognosis differ widely between the two types. Clinical examination and urgent CT scanning are indispensable for correct diagnosis, evaluation of severity, surgical planning and antibiotic selection.

Cellulite périorbitaire et orbitaire

Pourtant, elles représentent la pathologie orbitaire primitive la plus fréquente. Les cellulites orbitaires sont observées surtout entre six à 15 ans et entre 60—70 ans avec une prépondérance masculine. En lampe à fente, le chémosis est rare.

La douleur est peu intense et est décrite plutôt comme une tension des tissus sous cutanés. Classification de Chandler. Le chémosis est présent.

La douleur est profonde. La palpation orbitaire antérieure peut révéler une douleur exquise voire une masse. Il peut exister une atteinte méningée avec sepsis et altération de la conscience. On note une fièvre et des céphalées dans deux tiers des cas.

Cellulite préseptale et orbitaire

Afin de mieux adhérer à la physiopathogénie, nous différencierons dans notre propos les cellulites préseptales grade I des cellulites orbitaires vraies ou rétroseptales grades II à V. Dans les antécédents, il faut systématiquement rechercher un traumatisme ou une infection cutanée orgelet, bouton, herpès…une sinusite, des problèmes dentaires ou pulmonaires récents.

Une rhinorrhée purulente unilatérale et la présence de pus au niveau du méat moyen sont fortement évocateurs. Tomodensitométries orbitaires. En cas de cellulite préseptale non collectée, la prise en charge est faite en externe souvent par le médecin généraliste.

Cellulite préseptale chez un jeune patient. Les prélèvements bactériologiques ont été réalisés chez 6 cas d'abcès orbitaire, ils ont révélé une flore poly microbienne dans 04 cas, le troisième est revenu négatif. En cas de cellulite préseptale non collectée, la prise en charge a été faite en ambulatoire.

Le traitement par l'association amoxicilline-acideclavulanique par voie orale a été proposé avec contrôle clinique du patient à heures. Aucun cas de récidive ni mortalité n'a été noté.

Aspect de cellulite préseptale complicant une ethmodite chez un enfant de 08 ans. Aspect de cellulite rétroseptale au stade d'abcès sous périosté. TDM orbitaire en coupe axiale et coronale objectivant un abcès orbitaire compliquant une sinusite.

Les cellulites orbitaires: étude prospective à propos de 75 cas

L'analyse des résultats tomodensitométriques de la cellulite orbitaire. Diagnostiquée et traitée précocement, la cellulite orbitaire évolue bien et sans séquelles; tout retard diagnostique et ou thérapeutique peut être source de complications graves pouvant engager le pronostic fonctionnel et même vital.

La chirurgie restera réservée aux complications. Dans notre étude, les cellulites rétro septales avaient une proportion plus élevée que dans les localisations pré septales, cette fréquence peut être expliquée par le retard diagnostique plus élevé.

Programme course pour maigrir wrap

La seconde cause décrite dans la littérature est cutanée, faite essentiellement d'infections cutanées et des traumatismes avec plaie surinfectée [ 2 — 4 ]. Les signes cliniques dépendent de la localisation de l'infection objectivée par la classification anatomo-clinique de Chandler [ 5 ]. La forme rétro septale reste une cause possible de cécité, voire de mortalité en cas de complication s.

Dans notre série on a noté une cécité bilatérale chez un cas et unilatérale chez 2. Aucune thrombose de sinus caverneux n'a été objectivée dans notre étude. Sur une petite série de 23 patients, Hodges et al. La cécité est secondaire à une neuropathie optique mécanique, à une origine vasculaire par ischémie, une thrombophlébite ou une origine inflammatoire neurite infectieuse [ 7 ].

La tomodensitométrie permet le diagnostic des cellulites rétro septales avec un bilan précis des lésions. Le traitement médical est basé sur l'antibiothérapie parentérale à large spectre: amoxicilline - acide clavulanique ou céfotaxime associé à un aminoside en fonction de l'orientation clinique.

Cette antibiothérapie constitue le traitement de première intention devant les cas de cellulites pré septales, de cellulites orbitaires stade 2 ou d'abcès sous-périosté stade 3 [ 1 ].

Par contre, le traitement des abcès orbitaires stade 4 est plus controversé [ 11 ]. Si le traitement chirurgical qui est actuellement le plus souvent sous forme d'un drainage per-endoscopique des abcès orbitaires [ 12 ], est formel pour certains, pour d'autres, un traitement antibiotique intraveineux associé à une surveillance échographique suffirait le plus souvent [ 13 ].

Les cellulites orbitaires sont des affections graves pouvant engager le pronostic vital et fonctionnel, surtout lorsque le diagnostic est tardif et la prise en charge inappropriée. Les auteurs ne déclarent aucun confllit d'intérêt. Tous les auteurs ont contribué à la conduite de ce travail.

Tous les auteurs déclarent également avoir lu et approuvé la version finale du manuscrit. National Center for Biotechnology InformationU. Pan Afr Med J. Published online déc. Author information Article notes Copyright and License information Disclaimer. Reçu juin 15; Accepté sept.

This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited. Le diagnostic de cellulite préseptale et de cellulite orbitaire est principalement clinique. Le diagnostic différentiel à évoquer comprend les traumatismes, les piqûres d'insectes sans cellulite, un corps étranger intra-orbitaire, une réaction allergique, des tumeurs, une pseudotumeur orbitaire inflammatoire.

La tuméfaction de la paupière peut nécessiter l'utilisation de blépharostats afin d'examiner le globe et les premiers signes d'une infection compliquée peuvent être discrets. Un ophtalmologiste doit être consulté lorsqu'une cellulite orbitaire est suspectée. Le type de cellulite, périorbitaire ou orbitaire, peut souvent être différencié cliniquement. La cellulite périorbitaire est probable si l'examen oculaire est normal en dehors d'une tuméfaction palpébrale.

La présence d'un foyer d'infection locale sur la peau rend la cellulite périorbitaire encore plus probable. Suspecter une cellulite orbitaire et consulter un ophtalmologiste en cas de diminution de la motilité oculaire, de douleur lors des mouvements oculaires, d'exophtalmie, ou de diminution de l'acuité visuelle. Si les signes sont trompeurs, si l'examen est difficile comme chez le jeune enfantou en présence d'écoulement nasal suggérant une sinusiteune TDM ou une IRM doivent être réalisées pour exclure une cellulite, une tumeur et une pseudotumeur orbitaires.

La direction de l'exophtalmie peut être un indice du siège de l'infection; p. La ponction lombaire est effectuée si une méningite est suspectée. Des cultures du liquide des sinus sont faites si une sinusite est le point de départ suspecté. Les autres examens de laboratoire ne sont pas particulièrement utiles. Chez les patients atteints de cellulite préseptale, le traitement initial doit être dirigé contre les germes de la sinusite S.

En cas de plaies malpropres, une infection à germes Gram négatifs doit être évoquée. Le traitement ambulatoire reste une option si la cellulite orbitaire a été définitivement exclue; les enfants ne doivent présenter aucun signe d'infection systémique et être sous la surveillance de leurs parents ou de personnes responsables. Les patients doivent être surveillés de près par un ophtalmologiste. Si la cellulite est due à un traumatisme ou à un corps étranger, le traitement doit être efficace sur les germes pathogènes Gram positifs vancomycine 1 g IV q 12 h et Gram négatifs p.

La chirurgie de décompression de l'orbite, le drainage d'un abcès, l'ouverture d'un sinus infecté ou une association de ces interventions, sont indiquées dans l'une des circonstances suivantes:. La cellulite préseptale et la cellulite périorbitaire se différencient par l'emplacement de l'infection, en avant ou en arrière du septum orbitaire.

La cellulite orbitaire est généralement provoquée par l'extension par contigüité à partir d'une sinusite ethmoïdienne ou frontale, alors que la cellulite préseptale est généralement provoquée par l'extension par contigüité de blessures du visage ou de la paupière, de piqûres d'insectes, de morsures d'animaux, d'une conjonctivite et d'un chalazion. Les deux troubles peuvent provoquer des douleurs, un gonflement, de la chaleur et une rougeur ou une anomalie de coloration de la paupière et de la fièvre.

Une cellulite orbitaire est probable en cas de diminution de la motilité oculaire, de douleurs lors des mouvements oculaires, d'exophtalmie ou de diminution de l'acuité visuelle. L'antibiothérapie est indiquée, et la chirurgie est réservée à la cellulite orbitaire compliquée p. Merck and Co. Le manuel a été publié pour la première fois en à titre de service à la communauté.